L’esprit du salon

atelier femmes

  • Vous retrouverez les ingrédients qui font l’esprit de Féminaissance: Bienveillance, chaleur et simplicité, notre « salon des femmes », des créations uniques à travers les stands, un aspect artistique qui sera plus marqué qu’au festival. Un côté « comme à la maison »..
  • Le terme « salon » n’est donc pas utilisé ici en référence à ces grands salons assez impersonnels, sorte de marchés, avec une multitude de propositions et de stands. Point de « supermarché du féminin » ici! Au contraire, nos stands ont été soigneusement choisis, ainsi que les conférences et ateliers. Nous tenons à garder une dimension humaine et personnelle. Il est important pour nous que vous vous sentiez accueillies!
  • Notre but à travers ce salon est d’ouvrir Féminaissance à un nombre plus important de femmes, en rendant cet évènement plus accessible que le festival: Les tarifs très bas et la localisation de l’évènement vont dans ce sens.

Ce salon est réservé aux femmes et aux jeunes filles à partir de 14 ans.
Pourquoi ce choix?

  • Ce qui est à l’origine de la création du premier festival nous semble toujours d’actualité, à savoir le besoin pour les femmes d’aujourd’hui de retrouver des espaces préservés et accueillants, hors du rythme effréné parfois du quotidien, espaces pour renouer avec ces échanges féminins, propices à la reconnexion avec une mémoire, un savoir, propices tout simplement à la reconnexion avec soi.
  • Ce temps de retrouvailles entre femmes est précieux: notre société ne propose pas beaucoup d’espaces de ce type, hors d’une activité de travail ou de loisirs. Un espace de confiance et de confidence, afin que les mots puissent se déposer, les blessures s’apaiser et les perspectives s’éclairer.
  • Nous sommes à un moment important de notre humanité: Les femmes ont à affirmer leur puissance et leur singularité, à oser se déployer et contribuer, chacune à sa façon, à la société à laquelle elles appartiennent. Beaucoup ont ce désir, et s’interrogent sur une façon différente de prendre leur place, différente du modèle dominant de notre société, basé sur la compétitivité et la course folle au profit. Dans cette quête vers la création d’un autre monde, il est bon de pouvoir s’appuyer sur des modèles féminins, s’inspirer du chemin déjà parcouru par d’autres femmes,  sortir de la quête solitaire pour rencontrer, nouer des liens, et co-créer.
  • Ce choix n’est absolument pas le signe d’un rejet des hommes! Nous avons ce désir de construire et imaginer un évènement qui réunisse femmes et hommes; mais il important de donner une vraie place à chacun, hommes et femmes. Pour un évènement de cette sorte, il sera nécessaire que des hommes nous rejoignent dans l’aventure dés le départ, afin qu’une création commune émerge, respectueuse des besoins de chacun. Qui sait, peut-être une association « hominaissance »…!