Il parait…

Il parait…

Il parait que les femmes passent leur temps à se tirer dans les pattes,

que c’est un enfer de ne travailler qu’avec des femmes…

Il parait que les femmes sont jalouses les unes des autres, et se frottent les mains quand l’une d’entre elles trébuche.

Il parait que les femmes sont chieuses, surtout quand elles ont « leurs ragnoutes »

Il parait que les femmes, au fond, demandent leur indépendance, mais elles aiment qu’on les domine.

Il parait que les femmes sont de vilaines sorcières, et qu’elles sont capables de donner une pomme empoisonnée à plus jeune et plus belle qu’elles.

Il parait que les femmes, quand elles se réunissent, passent leur temps à médire, à se plaindre..notamment de leurs hommes.

Et si… nous les jetions aux orties, ces « il parait » destructeurs? Nous, ce que nous vivons depuis 6 ans au sein de Féminaissance et ailleurs, c’est tout le contraire; ce sont des femmes qui s’entraident, qui s’enrichissent les unes les autres. Des femmes qui se tendent la main, qui prennent dans leur bras une parfaite inconnue et la reconnaisse comme soeur.

Des femmes qui rient, dansent, jouent ensemble. Des femmes qui prient, célèbrent la vie et le fait d’être femme.

Alors quand j’entends l’un ou plusieurs de ces « il parait » qui sort de la bouche d’une femme, quand j’entends: « quoi, moi venir dans un évènement où il n’y a que des femmes? Très peu pour moi! Quelle horreur! Les femmes entre elles, c’est terrible! », alors je n’ai qu’une envie: inviter cette femme à venir, ne serait-ce qu’une heure, pour ressentir, constater par elle-même. Pour certaines, c’est la première expérience positive qu’elles vivent avec d’autres femmes…et oui, parce qu’à force de balancer ces « il parait », et bien les femmes y ont cru, elles ont elles-même entretenu ces croyances, en ont fait des réalités.

Il est temps, il est vraiment temps de balayer tout cela d’un revers de main, de décider de ce que nous voulons vivre et semer, du monde dans lequel nous voulons vivre.

Car en vous réconciliant avec les autres femmes, c’est avec vous-même, avec votre féminité que vous vous réconciliez!

Salon Féminaissance: les 11/12 mars à Chaponost, près de Lyon

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
Cet article a été publié dans Non Classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s