de la victime à l’héroïne…les voies d’Imayane

Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de faire un merveilleux atelier, sur le thème des danses de transe de l’Italie du Sud..c’est Imayane qui nous a guidées durant cet après-midi, et suite à cette expérience, nous l’avons invitée à animer un atelier sur le même thème dans la prochaine édition du festival.
Nous avons touché là au féminin sacré, en renouant avec une danse de transe appelée « Pizzica ».
« Durant ce rituel de la pizzica,la femme tout d’abord dans une situation de faiblesse passe du statut de victime à celui d’héroïne en passant par une série d’états symboliques et typiques du parcours initiatique : l’état de crise, puis de mort et enfin de renaissance.
Ce système de pensée entre dans une perception non dualiste de la réalité. La nature n’est ni bonne ni mauvaise mais elle est à la fois la vie et la mort, la germination et la putréfaction dans un cercle infini. »

Renouer avec cette force de guérison présente en chacune de nous, en s’appuyât sur l’égrègore du groupe venu nous soutenir, telle est l’invitation à laquelle nous convie Imayane.

Je vous invite à découvrir l’ensemble de son article ici

IMG_0169bd

Publicités
Cet article, publié dans Non Classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s